mardi 7 octobre 2014

Etat des lieux pour la rentrée Place Saint-Germain

L'été est bien terminé... Il y a du nouveau sur la Place Saint-Germain !


Enfin, il y a du bien et du moins bien... Visite du secteur...


On peut commencer par la pose de nouveaux panneaux informatifs dont le si attendu "Ligne B du métro" !

On s'était un peu étonné et même moqué ici-même du fait qu'à aucun endroit il n'était indiqué que c'était bien les travaux d'une des stations de la future ligne de métro qui se déroulaient sur la Place Saint-Germain... Certains allant jusqu'à croire que c'était l'église elle-même qui était en chantier... Un beau panneau à été posé le 22 septembre...

Le nouveau panneau "Métro Ligne B - Station Saint-Germain (Pasteur)", enfin ! Photo Erwan Corre

Puis, c'était ce passage pour les piétons entre le bout de la rue des Francs-Bourgeois et les quais qui demeurait sans panneau indicateur... Là aussi, il aura fallu attendre 9 mois, et de nombreux mails à la SEMTCAR..., pour voir cet oubli réparé... ENFIN !

Le nouveau panneau indiquant le passage pour les piétons vers les quais - Septembre 2014 - Photo Erwan Corre

Les si inoffensifs "cadenas de l'amour" qui commençaient à apparaître sur la passerelle Saint-Germain ont été inexorablement supprimés... Oui, Rennes, se prenant pour Un petit Paris, a eu probablement peur de voir des millions d'autres cadenas fleurir là... Mais, nous ne sommes pas à Paris, et la passerelle qui enjambe la Vilaine n'est pas le Pont des Arts... Dommage, c'était pourtant si romantique...

Mais à part ça, rien de bien nouveau sous le soleil d'automne... Le calme est revenu après la première phase - infernale - des travaux...

Mais c'est toujours plus dur pour les commerçants de la Place... Certains cependant ont pourtant le "bras long", et on su se faire entendre... On a même fait des travaux exprès pour eux... Et ça a dû coûter bonbon... Mais la place accessible pour la circulation des piétons s'est élargie...

Vendredi 3 octobre 2014 - Après les travaux, cette zone de la Place Saint-Germain respire un peu, enfin...
Les terrasses du Seven et du 7Peccati peuvent s'étendre pour offrir un peu de convivialité... Photo Erwan Corre
Par contre, pour ceux qui n'ont que "des petits bras" qui ne savent pas gueuler : rien... Si, l'indifférence qui confine au mépris...

Quelques mètres plus loin, du côté de la rue des Francs-Bourgeois et devant le bar "Le Saint-Germain"...
Là, ça reste la misère... et là, on ne voit pas, ni n'entendons, ni ne sentons, les innombrables voitures qui manœuvrent parfois brusquement pour réaliser leur demi-tour pour ressortir de la rue en cul-de-sac... Photo Erwan Corre

Oh ! Une jolie barrière en plastique pour empêcher les voitures de se garer... Photo Erwan Corre

Mais, comme on le voit, un petit barrage en plastique a aussi été placé là, pour empêcher les voitures de ce garer dans le petit renfoncement qui marque l'entrée du passage... Sans compter le panneau "Interdit de stationner" toujours posé là, comme une verrue au mauvais endroit...

Un panneau d'interdiction mal placé et, surtout,... très laid ! Photo Erwan Corre


NON MAIS FRANCHEMENT
VOUS ALLEZ LAISSER ÇA COMME ÇA PENDANT 5 ANS ?

ICI, C'EST PAS LA ZONE,
C'EST LE CENTRE-VILLE DE RENNES !!!


Oui, même s'il faut des mois pour obtenir le minimum, on va demander plus... Quitte à ce que cela prenne des années... La Mairie nous dit : "Nous accompagnons les commerçants pendant les travaux..." C'est visiblement un mensonge. Je le sais, puisque j'en parle justement avec eux tous les jours... Tous ces commerçants et riverains me disent - et je le rappelle dans de nombreux articles sur ce blog - que la Mairie, elle ne fait que de la communication... Par contre, pour les gens, les vrais gens, les riverains, les citoyens, les habitants qui payent des impôts locaux, les commerçants qui payent des droits de terrasse... Là, c'est la misère !

Au début, je pensais que c'était des oublis, puis ensuite que c'était de l'amateurisme... mais avec le temps, donc 10 mois aujourd'hui, je vois que c'est du mépris, tout simplement... Tout simplement parce que le Mairie, et la SEMTCAR, eh bien, ils s'en f... de la Place saint-Germain... Tout juste s'ils viendront le jour de l'inauguration de la station... en 2019... Mais sans les acclamations du public, enfin, des "riverains" en tout cas, enfin, ceux qui seront encore là dans 5 ans...

Et que dire de l'entrée de la rue des Francs Bourgeois... Et des files de voitures qui s'engouffre dans cette rue pour se retrouver dans un cul-de-sac souvent encombrée de voiture mal garées et rarement verbalisées... Et que penser de mes voisines qui vivent et travailles au rez-de-chaussée dans les gaz d'échappement des voitures qui sont condamnées à faire d'innombrables manœuvres pour réaliser leur demi-tour et ressortir de la rue... Ne serait-il pas possible de faire de cette rue une rue piétonne, avec une borne rétractable pour laisser passer les riverains et les camions du chantier comme cela s'est déjà fait dans quelques - belles et chics - rues du centre-ville ? Quelqu'un chez les responsables du chantier ou de la voirie de la ville de Rennes a-t-il seulement pensé à cette hypothèse qui pour moi serait la meilleure solution pour qu'enfin le calme revienne.

Et c'est avec de l'argent public, notre argent, que ces gens qui dirigent le chantier et le quartier vivent, mangent... et dorment tranquillement... mais pas sur ni aux abords de la Place Saint-Germain...

C'est ça, la "vie en intelligence", tant vantée par nos chers publicitaires à propos de notre bonne ville de Rennes ?

Beurk !



Mercredi 8 octobre - Coup de théâtre !

Dans la journée, des employés municipaux sont venus poser un nouveau panneau "Interdit de stationner" sur le portail de la sortie du chantier côté rue des Francs Bourgeois... Plus grand, plus beau, mieux placé et donc plus visible... Un vrai cadeau !

Le nouveau panneau d'interdiction mieux placé... Mercredi 8 octobre - Photo Erwan Corre

Comme si cela allait changer les choses ! Mais, comme c'est un cadeau, je suggère du coup de faire comme pour un vrai cadeau et donc d'y rajouter des petites lumières - type led - et qui, pourquoi pas, pourraient même clignoter pour être plus visible ! Ce serait du meilleur effet !


Soit...

Heureusement, la Place nous réserve encore parfois de bonnes surprises...

Un bel arc-en-ciel en ce début de semaine... Photo Erwan Corre


Mais, plus concrètement...


Mais, plus concrètement, j'envoie un mail à la Mairie, pour en savoir plus, avec copie à tous les élus...


Le mail (du vendredi 17 octobre 2014, à 14h04) :

Bonjour Monsieur Courau,
Madame Appéré,
Monsieur Le Bougeant,

Mesdames et messieurs les élus,


Je me permets une nouvelle fois de vous contacter et même vous interpeler sur la situation sur la Place Saint-Germain et les nombreux problèmes qui subsistent à ce jour.

Je constate qu'un nouveau panneau "Interdit de stationner" a été installé sur le portail de la sortie du chantier côté rue des Francs Bourgeois... Plus grand, plus beau, mieux placé et donc plus visible... Merci. Un vrai cadeau ! Mais cela n'est toujours pas dissuasif… (cf Photos en PJ toutes réalisées ces derniers jours…)

Je constate aussi que vous avez laissé là l'ancien panneau qui se trouve à côté et dont l'aspect laisse vraiment à désirer...

Je constate qu'une petite barrière en plastique a aussi été placé devant le passage pour piétons menant de la rue des Francs-Bourgeois aux quais pour empêcher les voitures de ce garer dans le petit renfoncement qui marque l'entrée du passage... Vous n'avez pas mieux à proposer comme dispositif ? Par ce que là, c'est vraiment laid…

Bref, simplement pour vous dire que 9 mois après que les travaux ont commencés sur la Place, la signalétique et les aménagements pour les piétons restent indigents et que cela en devient insupportable :

NON MAIS FRANCHEMENT VOUS
ALLEZ LAISSER ÇA COMME ÇA PENDANT 5 ANS ?

LA PLACE SAINT-GERMAIN, C'EST PAS LA ZONE,
C'EST LE CENTRE-VILLE DE RENNES !!!

De plus, je constate qu'une partie de l'emprise a été levée devant le salon de coiffure et le Seven, un bel enrobé été posé… Certains ont donc le "bras long", et on su se faire entendre pour que l'on fasse des travaux exprès pour eux... Par contre, à quelques mètres de là, pour ceux qui n'ont que "des petits bras" et qui donc ne savent pas se faire entendre : rien... Si, l'indifférence qui confine au mépris... Comment expliquer autrement ce "deux poids deux mesures" ? Cette différence de traitement est intolérable.

Je vous demanderai d'ailleurs puisque l'aménagement de ce nouvel espace libéré au bénéfice de quelque uns a été réalisé avec des fonds publics, de me transmettre les factures pour en connaître exactement le coût pour la collectivité…

Et ceci d'autant plus que donc quelques mètres plus loin, du côté de la rue des Francs-Bourgeois et devant le bar "Le Saint-Germain" continuent à affluer les innombrables voitures qui manœuvrent parfois brusquement pour réaliser leur demi-tour pour ressortir de la rue en cul-de-sac... Les employés d'AXA chez qui je suis client et la responsable de la friperie, qui sont donc au rez-de-chaussée, sont parfois incommodés par les gaz d'échappement de ces voitures qui manoeuvrent inutilement longuement pour revenir sur leurs pas… Là aussi, c'est intolérable. Et ces files de voitures qui se garent dès le soir venu dans cette rue des Francs-Bourgeois empêchant une circulation normale des piétons et qui sont elles rarement verbalisées...

Qu'en pensez-vous ? C'est ça, la "vie en intelligence" tant vantée par les brochures informatives de notre bonne ville de Rennes ?

Que comptez-vous faire pour faire cesser cette gêne ?

Ne serait-il pas possible de faire de cette rue des Francs-Bourgeois une rue piétonne - comme cela est prévu à terme - avec une borne rétractable pour laisser passer les riverains et les camions du chantier comme cela s'est déjà fait dans quelques - belles et chics - rues du centre-ville ? Quelqu'un chez les responsables du chantier ou de la voirie de la ville de Rennes a-t-il seulement pensé à cette hypothèse qui pour moi serait la meilleure solution pour qu'enfin le calme revienne...

Monsieur Courau, Madame Appéré, Monsieur Le Bougeant, c'est vous qui avez les clés du pouvoir et donc celui de décider : ces décisions, prenez-les. Et le plus vite possible évidemment.

Nous sommes nombreux à considérer que tout n'est pas encore perdu et que vous pouvez - vraiment - nous écouter.

De plus, nous avons constaté que depuis deux semaines des ouvriers sont en train de défaire une partie des ouvrages en béton construits au niveau de l'îlot Chat qui Pêche lors de la phase du chantier... Pourquoi ? Cette première tranche du chantier aurait-elle été mal effectuée ? Pouvez-vous nous en dire pour nous rassurer ?


Merci de bien considérer mes demandes et de m'apporter les réponses auxquels j'ai légitimement le droit de prétendre.


Et voici donc, aussi sec (enfin, à 21h15...), la réponse de Monsieur Courau... qui, en l'occurrence, est rentré de vacances...

Bonsoir M.,

Voici, pour les aspects qui nous concernent, les réponses à vos questions :

- Modification provisoire d'emprise au nord-est
Il s'agit d'un aménagement que nous avons pu réaliser en saisissant l'opportunité des fouilles archéologiques qui n'utilisent pas cet espace. Ces quelques mètres carrés gagnés sur le chantier ont permis de redonner un peu d'espace, ce qui, selon nos retours, est très apprécié par l'ensemble des riverains. Mais la palissade devra retrouver sa place initiale à l'issue des interventions des archéologues (ils terminent en janvier), dès que l'entreprise de génie civil en aura besoin.

- Intervention au sud (coté quai Chateaubriand)
Il n'est pas question de « défaire » l'ouvrage. Comme nous l'avons indiqué dans la lettre de chantier diffusée le 3 octobre dernier au riverains de la place, l'entreprise réalise la « poutre de couronnement ». Cette poutre en béton armé vient recouvrir en surface le haut de la paroi moulée. Pour assurer son ancrage, une opération de « recépage » es nécessaire. Elle consiste à éliminer la couche supérieure de béton des parois, généralement souillée au moment du coulage par l'eau, la terre, les éboulis… pour retrouver un béton sain pour une assise fiable des appuis.
Cette opération systématique avait d'ailleurs été déjà effectuée sur tout le pourtour de la station avant l'arrivée des archéologues ; seule la partie sud de l'ouvrage n'avait pas été faite.
Ce dernier recépage a fait l'objet d'une mise en œuvre technique particulière, permettant de limiter la durée d'utilisation des engins bruyants au moment de l'élimination du béton.
Par la suite seront réalisés, en travaux courants, le coffrage, le ferraillage et le bétonnage de la poutre, toujours en co-activité avec le chantier de fouilles jusqu'à la fin du mois.


Cordialement

     Thierry COURAU


PS : je n'ai pas reçu ce courrier concernant les travaux pour la « poutre de couronnement »... Ensuite, et surtout, il est triste de voir que Monsieur Courau ne répond que de manière annexe et détournée à mes questions sur la place en elle-même...

Soit, ce n'est pas son job...

Par contre, ayant envoyé ce message à tous les élus du Conseil Municipal de la Ville de Rennes, avec donc des griefs et des arguments, j'attends leurs réactions...

Pour l'instant, aucune...

Ici, la liste des élus :


Maire

Nathalie APPÉRÉ : n.appere@ville-rennes.fr

Adjoints au Maire

Didier LE BOUGEANT : d.lebougeant@ville-rennes.fr
Sébastien SÉMERIL : s.semeril@ville-rennes.fr
Daniel GUILLOTIN : d.guillotin@ville-rennes.fr
Eric BERROCHE : e.berroche@ville-rennes.fr
Sylviane RAULT : sy.rault@ville-rennes.fr
Frédéric BOURCIER : f.bourcier@ville-rennes.fr
Benoît CAREIL : b.careil@ville-rennes.fr
Laëtitia MÉDARD : l.medard@ville-rennes.fr
Jean-Marie GOATER : jm.goater@ville-rennes.fr

Groupe communiste

Katja KRÜGER : k.kruger@ville-rennes.fr
Yannick NADESAN : y.nadesan@ville-rennes.fr

Groupe écologiste

Matthieu THEURIER : m.theurier@ville-rennes.fr
Moulay Hamid ECH-CHEKHCHAKHI : mh.ech-chekhchakhi@ville-rennes.fr
Laurent HAMON : la.hamon@ville-rennes.fr
Charlotte MARCHANDISE-FRANQUET : c.marchandise-franquet@ville-rennes.fr
Nadège NOISETTE : n.noisette@ville-rennes.fr
Catherine PHALIPPOU : c.phalippou@ville-rennes.fr
Gaëlle ROUGIER : g.rougier@ville-rennes.fr

Opposition Groupe "Alternance 2020"

Bertrand PLOUVIER : b.plouvier@ville-rennes.fr
Aude BOUVET :a.bouvet@ville-rennes.fr
Benoît CARON : b.caron@ville-rennes.fr
Bruno CHAVANAT : b.chavanat@ville-rennes.fr
Antoine CRESSARD : a.cressard@ville-rennes.fr
Gurval GUIGUEN : g.guiguen@ville-rennes.fr
Chrystèle JOUFFE : c.jouffe@ville-rennes.fr
Loïck LE BRUN : l.lebrun@ville-rennes.fr
Yves PELLE : y.pelle@ville-rennes.fr
Catherine ROLANDIN : c.rolandin@ville-rennes.fr
Hedwige DE VILLARTAY : h.devillartay@ville-rennes.fr
Amélie DHALLUIN : a.dhalluin@ville-rennes.fr

Groupe "Ensemble"

Valérie FAUCHEUX : va.faucheux@ville-rennes.fr
Dominique LESEIGNEUR : d.leseigneur@ville-rennes.fr

Groupe Parti de Gauche

Françoise RUBION : f.rubion@ville-rennes.fr
Yannick LE GARGASSON : y.legargasson@ville-rennes.fr

Groupe Union Démocratique Bretonne et apparenté

Ana SOHIER : a.sohier@ville-rennes.fr
Glenn JEGOU : g.jegou@ville-rennes.fr

Groupe Parti Radical de Gauche et apparenté

Honoré Puil : h.puil@ville-rennes.fr
Jean-François BESNARD : jf.besnard@ville-rennes.fr

Groupe Socialiste

Cyrille MOREL : c.morel@ville-rennes.fr


Pas de réponse des élus


Je n'ai reçu aucune réponse à ce mail de la part des élus... J'aurai souhaité au moins un soutien, un peu de compassion...

Il est vrai que mes questions étaient naïves, mais quand même pertinentes je pense...

Toute la semaine du 20 octobre, les machines ont tourné... Alors que l'on nous avait promis le calme pendant les fouilles de l'INRAP...


Plus d'infos :
C'est la crise dans la quartier (01)
C'est la crise dans la quartier (02)
C'est la crise dans la quartier (03) : Article dans le Mensuel de Rennes de septembre 2014
Article du Ouest-France : "Les terrasses de la discorde place Saint-Germain"
Chantier du métro... L'opposition municipale attaque enfin !
Un métro... qui ne veut pas dire son nom...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire