vendredi 27 juin 2014

Saint-Germain : la maire rencontre les commerçants...

La maire est venue rassurer les commerçants et lâche du lest sur les droits de terrasse


Un petit effort qui ne satisfait qu'à moitié les commerçants impactés par les travaux sur la place !


Eh oui, la maire de Rennes, Nathalie Appéré, et Didier Le Bougeant, l'adjoint du quartier Centre, sont finalement venus ce jeudi 26 pour apporter la bonne parole et rassurer les commerçants de la place Saint-Germain.

Mais ceux-ci n'ont pas beaucoup de moyens pour se défendre et faire valoir leurs droits à une juste compensation face à la forte baisse de leurs chiffres d'affaires - parfois de plus de 50% comme dans le cas du Bar Le Saint-Germain ! - liée évidemment aux désagréments engendrés par les travaux et à l'enfer sonore provoqué par les machines qui tournent quasiment en permanence - en semaine, le samedi, les jours fériés et même le midi ! - pour creuser les premières fondations de la future station de métro.

Bref, les choses ne vont pas vraiment changer pour eux, au moins jusqu'à la fin de la première phase des travaux, qui doit s'achever fin juillet...



Article du Ouest-France de ce jour, vendredi 27 juin 2014...

Photo Ouest-France

Saint-Germain : la maire rencontre les commerçants


Hier matin, Nathalie Appéré a rencontré les commerçants de la place Saint-Germain. Face à la baisse d'activité liée aux travaux du métro, elle a annoncé une exonération partielle des droits de terrasse.

Les travaux du métro ont totalement métamorphosé la place Saint-Germain, enserrée dans des palissades de chantier, dominé par de grandes silos, soumise au bruit des engins. La maire, Nathalie Appéré, est bien consciente de ces nuisances. Elle est venue le dire, hier matin, en s'attablant avec les commerçants à la terrasse du café des Petits Papiers. "Je viens régulièrement à leur rencontre, tout comme le directeur du quartier, explique Didier Le Bougeant, l'adjoint du quartier Centre. Mais le fait que la maire se déplace, c'est important pour eux."Désormais, une réunion aura lieu tous les quinze jours, pas nécessairement avec la maire, mais avec les responsables".

"Des commerces en danger de mort"


"Ce qu'on veut, c'est être entendus, écoutés. C'est bien qu'elle soit venue", confirme Yannick Alix, le patron du café, après la réunion. Il ne cache pas son désarroi et celui de ses collègues installés autour de la place. "Les travaux nous ont touchés de plein fouet. Certains commerces sont en danger de mort Quatre ont déjà fermé rue du Vau-Saint-Germain." Didier Le Bougeant considère que la conjoncture économie explique aussi ces difficultés, mais il ne nie pas l'impact de ce gigantesque chantier sur les devantures.

Concrètement, Nathalie Appéré a présenté une série de mesures, destinées à atténuer les effets des travaux. D'abord, l'exonération des droits de terrasses, réclamée depuis longtemps par les cafetiers qui bordent la place. "Ils demandaient une exonération totale pendant l'été. Nous leur proposons une exonération de 45% pendant toute la durée des travaux, soit cinq ans", souligne l'adjoint, en précisant que le tarif payé sera ainsi aligné sur le plus bas pratiqué dans la ville.

"C'est un symbole, mais il est important. On y tenait, ils l'ont fait", commente le patron du des Petits Papiers, en ajoutant qu'il faut surtout aider les autres commerces, ceux qui n'ont pas de terrasse. Pour eux, Nathalie Appéré a annoncé "un accompagnement individualisé, avec la chambre de commerce et d'industrie, les services juridiques et financiers de la ville de Rennes, explique encore Didier Le Bougeant. Cela permettra, par exemple, d'étaler leurs charges." En revanche, pas de subventions le demandaient.

Rendre la place attractive


Surtout, la maire a rappelé que le calendrier des travaux allait s'alléger dans les prochains mois. Fin juillet, les grosses structures de génie civil vont disparaître. Au printemps 2015, le chantier se poursuivra en sous-sol, ce qui permettra de restituer un tiers de la place, "de quoi aménager des extensions de terrasses, une zone paysagère attractive, peut-être des jeux pour enfants." La place va aussi être soignées avec des grafs et des illuminations de Noël. En septembre, de grandes images seront fixées sur les palissades, dans le cadre du festival Photo à l'Ouest.

Ouest-France
Olivier BERREZAI



NB : Malheureusement, cet article n'était pas directement disponible en accès gratuit sur le site officiel du grand journal, mais j'en ai une version :

> Lire la version papier...

On le trouve par contre sur le site de MaVille :

> Rennes : http://www.rennes.maville.com/actu/actudet_-saint-germain-la-maire-rencontre-les-commercants_fil-2577903_actu.Htm



"...une exonération de 45% pendant toute la durée des travaux, soit cinq ans..."

Pourquoi 45% ? Seulement maintenant ?

Et qu'en est-il de cette info émise par la Carré Rennais en mars dernier ?

"Afin d'aider les commerçants dans cette période difficile, la ville de Rennes a décidé d'exonérer les commerçants de la taxe sur les terrasses jusqu'à l'été. C'est une mesure favorable qui va donc permettre aux commerçants d'avoir un peu d'air."

Bref, on distribue un peu mais, au final, c'est la Place entière qui va perdre beaucoup...

Commentaire du patron du Seven / 7 Peccati : "Ça donne envie de mettre la clé sous la porte..."

Et, aussi, comme par magie, les machines se sont misent en veille pendant la réunion...

Étonnant, non !

Et le staff municipal qui n'a même pas pris le temps de prendre un pot, même pas un café... Dommage quand même.

Plus prosaïquement, la question de la signalétique sur la place a été éludée, celle de la circulation des voitures et du stationnement sauvage aussi...

Pendant ce temps-là, la Police Municipale verbalise "à qui mieux mieux". Et nous indique qu'il faut écrire à la Mairie pour signaler "les problèmes"...

"Comprenne... qui pourra !"

Le stationnement sauvage place Saint-Germain - Le passage piéton, c'est pas une place de parking ! 28 Juin 2014

"Comment attirer, orienter et fidéliser des clients
quand on les laisse se débrouiller, sans indication,
entre deux palissades de chantier dont on sait
qu'elles sont là pour plusieurs années.."


Et pas de mention non plus des riverains. Soit, c'était une réunion pour les seuls commerçants... Qui finalement n'y voient là qu'une simple opération de com' qui ne donnera pas de résultat très concret dans l'immédiat, si ce n'est un article dans le Ouest-France...

Et puisqu'il faut respecter la parité, ce qu'en dit l'opposition municipale :

"Tous ces travaux ne sont pas neutres. Ils bouleversent la vie au centre-ville et les Rennais n'ont pas d'autre choix que d'en supporter les désagréments. La presse se fait de plus en plus l'écho de leur mécontentement. Cela ne nous surprend pas, les Rennais nous le disent depuis plus d'un an, massivement et quelles que soient leurs opinions. Comment expliquer cette colère ?"



Surtout, on constate que la Ville de Rennes ne se sent pas très impliquée dans les conséquences concrètes que ces travaux impliquent pour les commerçants comme le rappelle fort justement un article du Ouest-France daté du 10 décembre 2014, où il est fait mention du cas exemplaire du restaurant Shogun sur le mail Mitterrand. Je cite :

"la ville ne met pas en place de fonds spécial.
En matière de travaux publics, il appartient aux commerçants
de faire valoir leurs droits au tribunal administratif."

Voilà, au moins c'est dit et c'est clair... Et après on nous parle de solidarité lors des élections !?

Article de Ouest-France - Pages "Rennes" - 10 décembre 2014


Articles connexes :
C'est la crise dans le quartier (01) : la rue du Vau Saint-Germain...
C'est la crise dans le quartier (02) : autour de la place Saint-Germain...
C'est la crise dans la quartier (03) : Article dans le Mensuel de Rennes de septembre 2014
C'est la reprise dans la quartier (01) : autour de la place Saint-Germain...
Article du Ouest-France : "Les terrasses de la discorde place Saint-Germain"
"Ce qu'enregistrent les micros sur Place", des nuisances insupportables...
Les artistes sont les bienvenus sur la place Saint-Germain...

Plus d'infos :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Germain_métro_rennais
Le site de Rennes Métropole

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire