samedi 20 septembre 2014

Portes ouvertes sur les fouilles de l'INRAP Place Saint-Germain

Le public découvre les fouilles en cours de l'INRAP Place Saint-Germain



Le site des fouilles en cours sur la Place Saint-Germain est ouvert au public les samedi 20 après-midi et dimanche 21 toute la journée pour les Journées Européennes du Patrimoine.


Quelques photos...




Une bien belle initiative !

Le public est venu en masse pour découvrir les fouilles en cours - Samedi 20 Septembre 2014 - Photo Erwan Corre


Laurent Beuchet, l'archéologue responsable des fouilles en cours

«Le quartier s'est développé dès la fin du Moyen-Âge. Il est construit à l'extérieur de la ville antique, ce qui est rare à Rennes, et à l'intérieur de la vieille enceinte de 1440. En l'étudiant en profondeur, nous pourrons comprendre comment il a évolué, l'impact qu'a eu la  construction des remparts, l'histoire du cours de la Vilaine et sa relation avec la ville».

Laurent Beuchet, responsable d'opération à l'INRAP

Panoramique de la Place Saint-Germain en cours de fouille...


Le carrelage d'une maison, daté donc d'avant la guerre...


La Place Saint-Germain peu après l'incendie qui détruisit les habitations qui s'y trouvaient...
et que l'on exhume aujourd'hui grâce aux fouilles...


Et un WC "à la turque"...


« Dans les décombres, nous avons tout retrouvé, comme le fond de caisse d'un commerce par exemple. C'est très différent de ce que nous avons l'habitude de voir et très émouvant aussi parce que cela touche notre histoire proche. Dans la nuit du 8 au 9 juin 1944, les gens du quartier ont tout abandonné derrière eux pour fuir les bombes ».

Laurent Beuchet, responsable d'opération à l'INRAP

Et donc quelques pièces retrouvées sur le site...


Panneaux informatifs récapitulant les trouvailles de l'INRAP sur le site de la place Saint-Germain - Septembre 2014


Une théière, un flacon, un fer à repasser... Photos I.N.R.A.P.


Un réveil et des montres à gousset : les aiguilles figées indiquent l'heure des bombardements... Photos I.N.R.A.P.


Et quelques vidéos...








Au soir du dimanche, on aura comptabilisé près de 4500 visiteurs qui ont pu découvrir ou redécouvrir notre si belle place, sous un nouveau jour...


Merci beaucoup à toute l'équipe !



Octobre 2014

 

L'Espace des sciences des Champs Libres de Rennes revient sur les travaux de l'INRAP sur la Place Saint-Germain...



Espace des sciences des Champs Libres de Rennes
© Hervé Paitier / Inrap


C'était l'heure du bombardement


Au centre-ville de Rennes, les archéologues fouillent un quartier médiéval détruit en 1944.





À deux pas du Parlement de Bretagne, en bord de Vilaine, des recherches archéologiques démarrent place Saint-Germain à Rennes. Jusqu'en janvier, une fouille de l'Inrap(1) précède les travaux du métro. Ouvert au public lors des Journées du patrimoine, ce chantier a attiré la foule (4600 visiteurs en deux jours).

Le premier décapage a révélé l'empreinte du quartier bombardé dans la nuit du 8 au 9 juin 1944, puis rasé après la guerre. Près de l'église, les archéologues ont retrouvé les restes d'une maison, évacuée en urgence, effondrée sur tous ses objets : vaisselle, luminaires, outils. « Cet ensemble est très émouvant, souligne Laurent Beuchet, le responsable de la fouille. Les occupants ont tout perdu. Un pot contenait des dizaines de pièces de monnaie. C'était le fond de caisse d'un artisan, probablement un cordonnier. Ce réveil (photo) et deux montres à gousset se sont arrêtés à l'heure du bombardement, juste avant deux heures du matin. »

Les archéologues dressent le plan du quartier, avec ses venelles, ses boutiques, ses pièces à vivre, ses couloirs, ses escaliers, ses caves et ses arrière-cours. Le sol brûlé d'une autre maison, avec ses piliers pour entraver les chevaux, était l'atelier d'un maréchal-ferrant. Sous le carrelage en terre cuite du 17e siècle, des poutres en bois apparaissent, datant peut-être du Moyen Âge. « C'est la première fois que nous fouillons un quartier médiéval(2) à Rennes. Nous devrions aussi trouver les remparts. » L'histoire de l'urbanisme du quartier, fortifié dans les années 1440, troué par une porte de la ville puis densifié au 19e siècle, sera alors connue. Les archéologues chercheront des installations antiques sur la rive. L'étude des alluvions racontera l'histoire du cours du fleuve. Plus profond dans le sol, le pollen donnera des indications sur le climat du bassin rennais, depuis 5000 ans.

(1) Institut national de recherches archéologiques préventives.
(2) Fouillé l'an dernier, le couvent des Jacobins était quant à lui un site médiéval mais religieux.

Contact :
Laurent Beuchet
Tél. 02 23 36 00 64
laurent.beuchet@inrap.fr

Lire l'article en ligne : http://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/324/actualite/c-etait-l-heure-du-bombardement


Plus d'infos :
L'exposé des fouilles de l'Inrap par Laurent Beuchet pour les Journées Nationales de l'Archéologie aux Champs Libres de Rennes : "Le passé de la Place Saint-Germain enfin révélé..." (Juin 2015)
Les fouilles préventives de 2009 : "Les anciennes portes de la ville sortent de terre..."
Les fouilles préventives de 2011 : "Sous nos yeux, l'histoire se révèle en direct !"
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2014
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2015
"Les trésors de la place Saint-Germain" (Article Ouest-France - 29 Janvier 2015)
Premier bilan des fouilles de l'INRAP sur la Place Saint-Germain (Mars 2015)
6 mois de fouilles sur Place Saint-Germain... en 2 minutes...
Les bombardements de 1944 sur la place Saint-Germain
La place Saint-Germain martyrisée par les bombardements de 1944
Le bombardement du 8 mars 1943 sur Rennes
Le bombardement du 8 et 9 juin 1944 sur Rennes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire