jeudi 15 février 2018

3,8 millions d'euros pour l'aménagement de la nouvelle Place Saint-Germain !

L'avenir de la Place Saint-Germain se précise et, dans 2 ans, elle nous montrera son nouveau visage !


Une nouvelle réunion de la Direction des Quartiers de la ville de Rennes s'est tenue ce mardi 13 Février pour dévoiler le planning des travaux qui vont transformer la place et les rues adjacentes pour l'ouverture de la nouvelle station du métro. Compte-rendu et révélations...

Une cinquantaine de personnes (riverains, commerçants, représentant de la SEMTCAR et responsables économiques locaux) ont participé à cette réunion tant attendue (la précédente remontait à un an et demi...). Les travaux d'aménagement des zones publiques vont commencer en avril prochain et s'achever deux ans plus tard... Du lourd quoi !

En attendant la transmission des documents officiels, voici ce qu'en dit la presse... et mon opinion à ce sujet.


La Presse en parle...


Ouest-France

Article en ligne de Ouest-France - Rennes
François-Guillaume Derrien - Publié le 14/02/2018

Rennes. La place Saint-Germain en travaux jusqu'en 2020


Le cœur de la place accueillera des arbres de grande hauteur, au-dessus de la station de métro souterraine | DR
Le cœur de la place accueillera des arbres de grande hauteur, au-dessus de la station de métro souterraine | DR

Les travaux d'aménagement de la place Saint-Germain vont débuter au mois d'avril. Ils se dérouleront en trois phases, jusqu'en 2020.

Place Saint-Germain, les travaux du métro ont débuté il y a maintenant quatre ans. Le gros œuvre en surface est maintenant terminé. A partir de mars/avril 2018, c'est l'aménagement de la place et des rues adjacentes qui va débuter.

Dans cette perspective, les riverains étaient conviés, hier soir, à une réunion d'information dans les salons de l'hôtel de ville. L'occasion, aussi, pour les habitants du secteur, de faire remonter leurs interrogations.

Le panoramique de la Place Saint-Germain en ce mois de février... Photo Erwan Corre
Le panoramique de la Place Saint-Germain en ce mois de février... Photo Erwan Corre

Trois phases


Déchets, circulation, stationnement, accès aux parkings privés, etc. Les riverains seront forcément concernés. Didier Le Bougeant, l'élu de quartier, se veut rassurant : « On veut que les trois phases de travaux s'enchaînent les unes après les autres pour que le temps de chantier soit minimal. »

La nouvelle place, conçue en concertation avec des riverains et des commerçants, fera la part belle aux piétons. Comme dans le centre ancien, des bornes rétractables ouvriront l'accès aux riverains. L'église bénéficiera d'une mise en lumière et des lanternes suspendues seront installées.

Deux essences d'arbres


Les arbres aussi, reviendront. Deux essences seront plantées, pour « éviter d'attirer les étourneaux avec un effet bosquet », détaille Didier Le Bougeant. « Et le marché, fera-t-il sont retour », demande William. L'adjoint au maire et élu de quartier est prompt à le rassurer. « Tout a été étudié pour qu'il revienne, le mercredi, avec les commerçants actuels, mais pas davantage. Il y a un équilibre économique à respecter. »

Car, outre les travaux et les nuisances indissociables de la phase de chantier, c'est aussi la vie future du quartier qui est au cœur des interrogations de la trentaine de riverains présents.

Des riverains partagés


Huguette habite la place Saint-Germain depuis 1956. Âgée de 90 ans, elle y a passé les deux tiers de sa vie. Elle ne voit pas forcément le métro d'un bon œil. L'absence de places de stationnement non plus. « Ils auraient pu laisser quelques places, pour les anciens. On a nos habitudes. Et comment vont faire les gens pour se rendre à l'église ? »

Sonia Lemé, coordinatrice des opérations durant les travaux, ne peut que rappeler les décisions actées de longue date : « Les choix ont été faits lors des ateliers d'urbanisme... » Pas de quoi contenter la nonagénaire. Tout l'inverse de William : « Je sors plutôt satisfait. Ça va être pas mal ! Mais de toute façon, ils ne contenteront jamais tout le monde. »

Lire l'article en ligne...

L'article complémentaire dans 20Minutes « La future place Saint-Germain se dévoile » (15 Février 2018)


Le planning des travaux


Le chantier devrait s'étaler en 3 phases et devrait commencer dès mars/avril 2018 par la rue du Vau Saint-Germain.

Ce sont les équipements en sous-sols qui seront réalisés en premier : eau, gaz, électricité.

  • Rue du Vau Saint-Germain / Contour de l'église Saint-Germain / Rue de Corbin : de Mars/Avril 2018 › Avril 2019
  • Rue des Francs Bourgeois : Mars 2019 › Février 2020
  • Îlot « Chat qui Pêche » : Janvier 2019 › Mai 2020

Il est prévu l'édition de feuilles d'information complètes aux riverains au fil de l'avancement des travaux et en fonction des zones impactées...


Alors, ce que j'en pense...


On s'attendait quand même à quelques bonnes nouvelles mais c'est plutôt de mauvaises qui nous ont été servies...

Réunion publique pour la présentation de l'aménagement de la Place Saint-Germain
Réunion publique pour la présentation de l'aménagement de la Place Saint-Germain

Au passage, on se rend compte que la Municipalité semble découvrir seulement maintenant tous les problèmes qui ont pu survenir depuis 4 ans que le chantier a commencé - stationnement sauvage , signalétique défaillante et non entretenue, panneaux d'informations obsolètes, commerces qui ferment leurs portes, incivilités de toutes sortes, communication indigente aux riverains (cf. ci-dessus : il est prévu que cela soit fait dorénavant) - et qui sont dus bien évidemment à la SEMTCAR qui seule avait la responsabilité du chantier du métro et de ses abords (seul un observateur de l'opérateur était là, dans le public, montrant bien la répartition des rôles dans notre réunion de ce soir)...

Tout d'abord, le budget d'aménagement a augmenté - de 3,5 à 3,8 millions d'euros ! C'est plus cher mais on aura moins...

Et notamment cette première révélation qui me fait bondir : il n'y a plus de projet d'œuvre d'art pour la Place...

« Une commande artistique va être passée dans le cadre du 1 % culturel. Cette somme pourrait servir à la fontaine, à du mobilier urbain ou encore à imaginer un nouveau traitement de la lumière, pour mettre en valeur la place et l'église. »
Ouest-France - 29 Octobre 2016

« Il est déjà prévu que la place Saint-Germain bénéficie de l'installation d'une œuvre d'art, dans le cadre de la réalisation de la ligne b de métro de Rennes Métropole »
La réponse de l'équipe du budget participatif #2 suite à ma proposition...

Et comme par hasard (enfin, un bug en fait)... j'ai reçu ce mail me rafraichissant la mémoire (le 16 avril) :


Oui, ce renoncement est fâcheux. C'était quand même une question de service minimum que d'y songer au moment même où la Ville et la Métropole met en œuvre un fonds spécial pour ce type de problématique - nommé Puzzle (sic) - qui part d'un bon sentiment mais qui ici est complètement oublié. Quand on fait des choses, il serait bien de les faire entièrement car sinon à quoi bon !

Seule l'église aura droit à un traitement particulier avec l'installation de lumières en intérieur pour magnifier les vitraux et en extérieur pour souligner les volumes... Ce qui n'est donc attractif - et sûrement beau - que seulement la nuit tombée... On oublie donc un projet du type Fontaine Stravinski de Niki de Saint Phalle à Paris comme je l'avais suggéré qui aurait pu donner un attrait supplémentaire à la Place... Eh oui, ici, le 1% culturel n'est pas contraignant car l'aménagement de la place ne concerne pas un bâtiment et on peut donc passer outre même si certains pourront considérer qu'illuminer l'église serait un geste artistique (mais n'est pas Kersalé qui veut...).

Quant au mobilier urbain, si ce sont des chaises rivées au sol, comme on le voit sur le visuel ci-dessus, et comme on en a vu fleurir un peu partout en ville, à l'usage, elles ne sont pas vraiment conviviales.

Un plan d'eau est prévu et acté au centre de la place... « Mais on est pas à Bordeaux ici... » et ce sera plutôt un pédiluve plutôt qu'un miroir d'eau... Et pour la fontaine ? Mais il y en a déjà une Place de Coëtquen tout près ! Non, c'est une vasque, d'où l'eau ne s'écoule pas...

« La place, c'est la fontaine du village où chacun peut venir s'abreuver »
Pour paraphraser la citation mise en exergue sur le site dédié à la paroisse Saint-Germain

Autre point qui m'étonne : on n'évoque pas non plus la possibilité de mettre en place un espace pour les animaux et leur permettre de faire leurs besoins comme c'était le cas sur l'ancienne Place au bout de l'îlot « Chat qui Pêche ». Il est vrai qu'il est plus facile de mettre des panneaux hiddeux rappelant les devoirs des maîtres et de sanctionner avec une main lourde que de penser à limiter les incivilités de manière plus réfléchie (d'ailleurs, on a les chiffres des verbalisations ?)... Et aussi, même la possibilité de sanitaires publiques semble encore oubliée.

Rien sur le nouveau bâtiment de l'îlot « Chat qui Pêche » si ce n'est le planning de sa construction. C'est toujours l'Arlésienne des lieux et cette omission est quand même étrange du fait de l'importance de son impact sur la physionomie même de la place et des abords de ce bâtiment à vocation sociale... Au rez-de-chaussée, des cellules commerciales bien sûr... Mais pourquoi pas y mettre un Office du Tourisme, ou un organisme de ce type pour justement y faire venir les touristes ? Et je m'interroge sur ce choix d'avoir fait la sortie sud de la future station de métro du côté quai ce qui va à l'encontre de la volonté de redynamiser la place... Comprenne qui pourra.


Présentation de l'aménagement du cœur de la Place Saint-Germain
Présentation de l'aménagement du cœur de la Place Saint-Germain

Rien non plus sur l'opportunité d'une place qui retrouverait son rôle de vraie place pour des occasions exceptionnelles comme pour la traditionnelle Fête de Pompiers du 14 Juillet ou la plus célèbre Fête de la Musique... Oui, la nouvelle configuration des lieux laisse peu d'espace pour y déployer une scène et une piste de danse comme cela pouvait être le cas auparavant... A quoi bon alors tout ces aménagements si cela ne sert pas à y retrouver des évènement populaires quelques fois par an, et y faire venir les Rennais...Mais si, il y aura de la place ! Oui, si les bistrotiers acceptent de réduire la surface de leur terrasses à ce moment-là, ce qui est un peu contradictoire... Vous me direz aussi, le mot « populaire » est un terme que l'on ne retrouve plus guère dans le sabir des élus de notre municipalité : ni dans leurs paroles, ni dans leurs actes. A ce propos, je vous invite à lire l'article du Mensuel de Rennes de ce mois de Février « Comment Rennes s'embourgeoise » où l'on peut lire notamment à ce sujet l'entretien d'Henri-Noël Ruiz, de l'Agence d'urbanisme de Rennes métropole, et qui nous explique tranquille : « Il faut bien se dire que même à 8000 € le mètre carré, [Rennes] est toujours très accessible par rapport à Paris ». Évidemment...

Un soir du 14 Juillet où même les handicapés avaient leur place pour danser - Sur le site HandiStar

Concernant les détails, toutes les rues menant à la Place seront pavées de granite. D'où le coût faramineux de la réalisation... Seule fantaisie - les leçons des places précédentes ont été en l'occurrence retenues - les pavés auront deux teintes distinctes selon leur emplacement ce qui permettra de rompre avec la monotonie grise des autres places rennaises... Et pour ce prix-là, on espère que les pavés de granite seront bien made in Breizh ! Il faudra y veiller, sinon, à quoi bon... Et pour les aménagements de surface, à part les points de collecte volontaire, et le cœur de la place elle-même, rien pour l'instant pour une éventuelle végétalisation des rues... Seul l'éclairage a été pensé et on verra apparaître des lampadaires au design austère comme ceux récemment installés autour de l'église Toussaints proche d'ici...

Seule bonne nouvelle quand même, mais comment en aurait-t-il pu être autrement : le retour du marché du mercredi sur la Place ! Même s'il ne sera pas agrandi - périmètre constant et même nombre de marchands - pour maintenir « l'équilibre économique » qu'il génère. Cité deux fois, je m'interroge toujours sur ce constat sorti de nulle part alors que son extension à d'autres métiers de bouche pourrait se poser avec par exemple l'arrivée d'offres plus exotiques qu'actuellement.

Même le point le plus important - celui qui a amené le plus de questions de la part des habitants du quartier -, la question de la circulation des voitures particulières et des places de stationnement semble susciter l'étonnement pour nos décideurs. Oui, entre les personnes âgées - nombreuses dans le quartier - et les familles avec des enfants en bas âge, l'impossibilité prévue de pouvoir se garer ne serait-ce que peu de temps (sauf pour ceux bien sûr qui ont leur parking particulier), soulève une inquiétude légitime qui semble encore incomprise pour nos aménageurs. Ironie de l'histoire, les nouveaux occupants du futur immeuble de l'îlot « Chat qui Pêche » - une dizaine d'appartements - ne disposeront pas de place de parking... Eh oui, parce que l'accès au métro se trouve au rez-de-chaussée, ce bâtiment échappe au PLU qui oblige à construire des places de parking ad hoc...

Que la rue du Vau Saint-Germain soit entièrement piétonne, soit. Celle de Corbin aussi, car elle montre un vrai particularisme et une beauté architecturale qui mérite sa piétonnisation... Mais pour la rue des Francs Bourgeois, cela est-il pertinent ? En faire une rue piétonne fera-t-il pour autant venir les piétons ? J'en doute. Et derrière l'église, y mettre des arbres suffira-t-il à y faire venir du monde ? J'en doute aussi...

Enfin et surtout, c'est 2 ans de travaux et de chamboulements qui nous attendent. 2 ans ! Et là, ce sera vraiment impactant pour les commerces et les riverains au regard de la seule emprise actuelle du chantier du métro... Sans aucune contrepartie évidemment, simplement attendre et subir, et souhaiter que le temps passe plus vite... Rennes, business friendly... Ah oui...

Et je retiens aussi les paroles de Monsieur Le Bougeant qui lâche, un peu contraint, que l'hypothèse de l'installation de caméras de surveillance est envisagée... Manquait plus que ça pour compléter le tableau d'une nouvelle Place taillée au cordeau, aseptisée et idéale... au-delà de tout particularisme.

Bref, le projet annoncé comme d'avant-garde n'est que la simple copie de la Place précédente, sans vision globale, sans générosité, sans aucune idée novatrice... C'est triste et on se doute bien que seuls les investisseurs y trouveront leurs intérêts en faisant encore plus flamber les prix des loyers, des baux et des pas-de-portes.

Le panoramique de la Place Saint-Germain vue depuis le quai Émile Zola en ce mois de février... Photo Erwan Corre


Et, du nouveau le 28 février !


Finalement, mais est-ce aussi un peu lors de mon intervention au cours de la réunion du mardi 13 janvier dernier à la Mairie, la grande bâche déchirée du pignon de l'îlot Chat qui Pêche et les panneaux informatifs obsolètes concernant les commerces ouverts pendant les travaux ont été enlevés... Merci !


Et, du nouveau en ce début du mois de Mars...


Début mars, nous n'avons toujours pas en de retours concernant le compte-rendu final de la réunion du mardi 13 janvier dernier à la Mairie, validé et certifié de la Direction du Quartier... Soit c'est le signe que le document est savamment rédigé, soit c'est vaguement visé pour y corriger les fautes d'orthographe. Bref, c'est pas cool, c'est pas anodin, c'est le signe surtout d'un manque d'attention et peut-être aussi la volonté toujours en œuvre de laisser le temps passer...

Le mail de réponse de la DQC sur le compte-rendu de la réunion...


Si, il y a juste un entrefilet dans le « Mensuel de Rennes » de ce mois de Mars... C'est vrai, faut pas trop en demander, le chantier est en cours...

Le "Mensuel de Rennes" de ce mois de Mars et la Place Saint-Germain...
Le "Mensuel de Rennes" de ce mois de Mars et la Place Saint-Germain...


Post-scriptum


Je sais bien que ce que j'écris ici pourrait parfois sembler excessif et à charge. C'est mon parti pris et j'étaye mes écrits dans la mesure du possible. Je vois surtout que mes articles sont visités et lus et qu'ils suscitent de l'intérêt. Nous sommes dans un pays de libertés et j'ai bien l'intention de me servir de mon droit de parole dans les limites qui me sont permises. Je suis ouvert au dialogue et à la contradiction et je suis prêt à y mettre vos remarques et commentaires sans d'ailleurs pouvoir m'y opposer factuellement : c'est un blog Google et je n'ai pas la main sur la modération qu'il est possible de faire sur les avis postés en bas de cet article.

A vous d'y participer plutôt que de penser silencieusement que tout est déjà joué ou que le parole contradictoire est devenue inutile. Quant à la parole des officiels, je sais très bien qu'il n'en sont pas maître et qu'il est illusoire de penser qu'il y a ici, Place Saint-Germain, deux blocs qui s'opposent mais tout simplement des intérêts qui divergent. Dans mon cas, mes idées sont assez claires pour que je puisse les exprimer avec passion et raison. Et à l'attention de nos élus et aménageurs/décideurs, je voudrais simplement leur faire comprendre que c'est de l'histoire même d'un quartier et de ses habitants actuels que je veux parler et non pas d'une simple querelle idéologique ou politique sur leur vision du futur qu'il serait facile d'exploiter au-delà de notre vie quotidienne à tous ici-même. Moi, j'y habite, j'y vis, j'y travaille, et je l'aime, et je me permets donc de dire ce que je souhaite pour son futur...



Articles connexes :
« Durant les travaux, les commerces ferment Place Saint-Germain ! » (Février 2018)
« Grandeur… et décadence de la Place St-Germain ! » (Novembre 2017)
3 projets (personnels) pour la future Place Saint-Germain
La future Place Saint-Germain (03 - Octobre 2016 - Compte-rendu officiel)
La future Place Saint-Germain (02 - Octobre 2016)
La future Place Saint-Germain (01 - Janvier 2016)
La Place Saint-Germain en 2030...
L'article sur le site de Rennes Métropole (Juillet 2015) : « Aménagement de Saint-Germain: la concertation avance »
L'article sur le site de Rennes Métropole (Décembre 2014) : « Les riverains prendront toute leur place à Saint-Germain »
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°3 (28 avril 2015)
Atelier d'Urbanisme pour la place Saint-Germain n°1 (29 janvier 2015)

Plus d'infos :
Saint-Germain (métro de Rennes)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire