samedi 15 juin 2019

L'église Saint-Germain en danger !

Alors que tout change sur la Place Saint-Germain... L'Église, son joyau, se dégrade à vue d'œil et l'alerte est donnée !



C'est un article du Mensuel du Rennes (Numéro 113 - Mai 2019) qui interpellé et m'a à sa lecture fait sursauté et finalement inquiété même si je savais bien que l'état général de l'Église Saint-Germain nous montrait quelques signes évidents de dégradations : il suffit de la regarder avec un peu d'attention pour le voir... C'est pire que prévu !

Le titre de l'article annonce la couleur :

« Patrimoine religieux rennais : Églises en périls »

Et l'Église Saint-Germain y est malheureusement largement mentionnée... mais ce n'est pas tout à son honneur... Et d'ailleurs elle n'est la seule comme le rappelle le père Hébert curé de la paroisse Saint-Germain qui nous en dit plus à ce sujet.





C'est le moment de reparler de l'Église Saint-Germain !


Oui, car, alors que tout le quartier qui s'est construit autour d'elle est en cours de rénovation et même de restructuration avec la création d'une nouvelle station de métro à ses pieds, elle reste elle-même la grande oubliée ce changeâmes-nous oublier d'autres problèmes comme ceux dont on se souvient aussi encore avec quelques frissons comme les incendies de poubelles qui avaient affecté la façade du beffroi en 2018...


La rénovation de la place-parvis de l'Église Saint-Germain en Juin 2019 - Photo Erwan Corre
La rénovation de la place-parvis de l'Église Saint-Germain en Juin 2019 - Photo Erwan Corre

Il est étonnant de constater à quel point cette église, l'une des plus imposantes de Bretagne, le symbole même de l'affranchissement des citoyens rennais prenant peu à leur indépendance face aux pouvoirs féodaux en finançant leur propre lieu de culte (la rue des Francs Bourgeois n'est pas loin...) est aujourd'hui totalement délaissée et soumise au seul sort du temps, des intempéries, des vandales, des oublis des obligations du pouvoir municipal ! Quel paradoxe !

Bref, pour le dire en un mot : on refait tout sauf l'essentiel !

« Les flammes de Notre-Dame-de-Dame ont jeté une lumière crue sur le mauvais état des églises françaises. A Rennes aussi, certains édifices religieux inquiètent les croyants. »

Rassurez-vous, je ne suis pas « catho », enfin même si je suis Breton... mais je trouve quand même énorme que l'on « refasse » tout un quartier sans ce soucier de son point central, de son monument, de son joyau, de son cœur même : il est vrai qu'on ne fait pas de business avec une église... Ce matin même, je croisais une pèlerine qui me demandait son chemin... pour la cathédrale... Sûr, elle s'en foutait un peu de l'église : il y en a des milliers en Bretagne, en France... Des abbayes, des chapelles, des basiliques, des cathédrales : le temps de parcours est limité...

J'ai finalement pitié pour ces gens, ces touristes, souvent des chrétiens, qui considèrent que plus c'est gros, mieux c'est... Quelle tristesse et surtout quel dévoiement de leurs pauvres convictions, de leur foi arborée en bandoulière mais surtout sujette à la rentabilité du souvenir rapidement acquis... Sans être méchant, je reprendrai c'est adage : « plus c'est gros, plus ça passe... »

Vue sur le chœur de l'Église Saint-Germain depuis la rue de Corbin - Juin 2019 - Photo Erwan Corre
Vue sur le chœur de l'Église Saint-Germain depuis la rue de Corbin - Juin 2019 - Photo Erwan Corre

C'est exactement ça le problème... Pour la Cathédrale de Rennes, pas de soucis. Intuitivement, on se doute qu'elle doit exister, enfin, qu'il y en a probablement une... Une belle d'ailleurs puisque Rennes, c'est quand même la capitale de le Bretagne... Je vous invite, si vous me lisez, à redécouvrir donc son histoire...

D'ailleurs, concomitamment, la Cathédrale Saint-Pierre avait droit elle à tout les honneurs en ce mois de juin 2019 avec une sauterie ayant pour invitée de marque la Maire de Rennes Nathalie Appéré : cela devait être important... Et je cite, sans moquerie, l'article du Ouest France du 12 juin 2019 parlant de l'inauguration de 4 nouvelles statues et d'une « resplendissante salle au trésor » (sic !) dans la cathédrale de Rennes :

Après les lectures d'extraits des évangiles de saint Matthieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean, les quatre évangélistes symbolisés à travers la création statuaire de Laurent Esquerré, c'est Nathalie Appéré, maire de Rennes, qui a vu dans la cathédrale « une œuvre des siècles qui, à chaque fois, a su se relever, être rebâtie, pour être ce témoin immuable qui surplombe Rennes ».

Nathalie Appéré, maire de Rennes, découvrant la « resplendissante salle au trésor » - Photo Ouest-France DR
Nathalie Appéré, maire de Rennes, découvrant la « resplendissante salle au trésor » - Photo Ouest-France DR

Pour les autres églises de Rennes, la concurrence est rude pour décrocher des budgets municipaux et extérieurs pour espérer faire face aux difficultés : Saint-Melaine bien sûr, en première car c'est la plus ancienne de la ville, et cela est bien mérité car elle porte le nom saint ayant été l'évêque de la cité au VIe siècle à l'heure où la religion devenait un enjeux politique au-delà de la simple mission d'évangélisation...

La basilique Saint-Sauveur... Éminente : c'est près de la Place de la Mairie, et il y a des légendes...

Saint-Yves... Ancien chapelle de l'hôpital, seule survivante d'un temps ancien et populaire... Devenue entrepôt puis « Office du Tourisme », désormais transféré aux Jacobins.

Le Couvent des Jacobins... Bon, trop médiatisé, et qui n'est plus depuis bien longtemps un lieux de culte... Vous trouverez les infos ailleurs...



Donc, notre belle Église Saint-Germain : que devient-elle ?


La Place Saint-Germain en travaux en Mai 2019...
La Place Saint-Germain en travaux en Mai 2019...

Eh bin, pas grand chose en fait... Si, on va éclairer les vitraux... Bon, ça va, ce en sera pas trop trop cher comme investissement... Problème : cette belle décoration ne sera visible que le soir tombé... Ah bon !

« L'état général des églises qui appartiennent à la mairie est mauvais »

On le sait, depuis la Loi de 1905, les communes sont les propriétaires des édifices religieux... mais actuellement, dans leur prérogatives d'aménagements urbain, les priorités sont ailleurs : piste cyclables, panneaux publicitaires lumineux, réductions des places de stationnement pour permettre le verdissement des rues, rénovation lourdes des maisons anciennes du secteur sauvegardé, changement des luminaires... Il faut faire des choix, et se sont les monuments les moins « rentables », en terme d'image, qui sont négligés... Nous y sommes...



Extraits de l'article du Mensuel de Rennes !


Le père Hébert brise le silence de l'église Saint-Germain, presque vide en ce lendemain de Pâques. Le nouveau curé de la paroisse montre une grande tache noire qui se répand sur un mur haut d'une vingtaine de mètres. « Les chéneaux du toit évacuent mal l'eau de pluie. Elle s'infiltre dans le granit et ça encourage la prolifération de la végétation ». À l'extérieur, les herbes folles poussent en pagaille parmi les gargouilles et sur les façades. « Résultat : des pierres sont déjà tombées il y a quelques années ».

Aux yeux du prêtre, l'église Saint-Germain, construite au XVe siècle, fait partie de ces nombreuses petites Notre-Dame-de-Paris à sauver à travers toute la France... »…

Des chiffres, des priorités qui sont tellement nombreuses qu'elles n'en sont plus... Les budgets ne suivent pas... Pour l'Église Saint-Germain, le compte n'y est pas au moment même où toute le quartier autour d'elle est en chantier depuis déjà 5 ans et pour des budgets immenses...

« Vu le peu d'appétit de la majorité municipale pour le patrimoine religieux, souffle une figure de la messe du dimanche, on ne se sent pas considéré par la municipalité »…

Ce qui se comprend facilement de la part d'une majorité municipale à la tonalité Socialiste-Communiste-Vert pour qui la question religieuse reste ataviquement non laïque, et donc sans intérêt, et même à combattre (malgré quelques gestes de com' comme celui signalé ci-dessus)..

C'est dommage car il y a bien longtemps que nos églises ne sont plus regardées pour ce qu'elles sont, mais bien par ce qu'elles incarnent dans notre paysage culturel et historique au-delà de leur rôle premier : il suffit de voir l'émotion suscitée à travers le Monde à la suite de l'incendie de la Cathédrale de Paris pour voir que tout cela dépasse la simple question religieuse...

Je me permets simplement de rappeler ici que tout le quartier autour de la place Saint-Germain n'existe, ou, plus exactement, ne s'est faite que grâce à elle et qu'aujourd'hui, c'est la grande oubliée du projet d'urbanisme visant au renouvellement de tout le centre ville de Rennes...
Le curé de l'Église Saint-Germain a du mal à croire que ces raisons s'appliquent au cas rennais. « De toute évidence, étant donné les variétés des charges, les équilibres budgétaires sont certainement complexes. Mais on voit les sommes investies pour la construction de la nouvelle gare et du métro, l'aménagement des voiries ou encore le Couvent des Jacobins. On est en droit de s'étonner que l'argent soit soudain si difficile à trouver lorsqu'il s'agit du patrimoine en général et des églises en particulier. »

De son côté, les responsables de la Mairie avouent connaître les problèmes et répond ne pouvoir tout faire notamment à cause des baisses des dotations de l'État... mais assume quand même ses choix sans hésiter. De leur côté, les paroissiens ont bien compris qu'il s n'étaient pas vraiment à bichonner - question de sociologie électorale bien évidemment... - et ils ont de leur côté décidé de s'organiser pour créer un fonds dédié et de canaliser l'argent des particuliers et des entreprises qui en retour pourront bénéficier des déductions d'impôts que la loi permet. A eux de se faire entendre pour parvenir à faire avancer les choses.
Lors de la réunion du 11 février (2019), la municipalité a pris des engagements devants les curés. Une étude de rénovation par église et par an. A commencer par les plus urgentes : celle du Thabor, Saint-Germain et Saint-Sauveur. Suffisant ? Pas aux yeux des croyants, pour qui le temps presse. « Il n'y a pas de calendrier précis... Je ne suis pas certain que l'Église Saint-Germain pourra attendre quinze ans »

L'article en ligne du Mensuel du Rennes : « Rennes. Enquête sur les églises en péril » (Numéro 113 de Mai 2019


État des lieux en photos

















Oui, ainsi vont les choses... mais ce n'est pas très nouveau... Il suffit de lire les archives et les ouvrages des historiens pour savoir que tous les monuments anciens ont besoin d'être régulièrement entretenus et restaurés :

« Cette église (Saint-Germain) fut en 1771 l'objet de travaux de consolidation pour empêcher sa ruine. »




L'Église Saint-Germain en 3D !


Bon, c'est vrai, l'Église Saint-Germain, c'est pas la Cathédrale de Paris (hommage à elle et qu'elle renaisse encore plus belles de ces cendres)... Mais pendant ce temps-là, des Polonais ont quand même pris le temps de faire la modélisation 3D du monument... Ouah ! Là, je suis épaté (perso, actuellement je bosse indirectement avec des Polonais, et je vous vous garantis qu'ils assurent quand ils bossent !) et je dois leur rendre hommage...

L'étonnant représentation de l'Église Saint-Germain en 3d et donc restituée dans un espace épuré...
L'étonnant représentation de l'Église Saint-Germain en 3d et donc restituée dans un espace épuré...

Et le plaisir de devenir comme un oiseaux, voire un esprit, pour l'inspecter sous tous les angles, même les plus incongrus...

C'est donc par ici :

https://3dwarehouse.sketchup.com/model/1138d3de61f776055a252e92b2c0d8c0/Église-Saint-Germain-de-Rennes?hl=pl

Merci à 3dwarehouse !

Et pour infos complémentaires, vous pouvez voir une belle vue de l'intérieur de l'Église Saint-Germain à 360° sur Google Street View... C'est par ici...


Addenda


L'Église Saint-Germain le 19 Septembre 2019...


Alors même que je publiais un article sur les nouveaux aménagements en cours le mercredi 18 septembre 2019, ce matin (le 19 septembre donc...) c'est de nouveau la grosse surprise : là, c'est un échafaudage qui se monte sur la façade (transept sud) de l'Église Saint-Germain ! Puis un second ensuite sur la chapelle à sa droite... Quelle bonne nouvelle !

Et c'est donc maintenant à perte de vue que toute la Place est désormais encombrée la travaux... mais là au moins, c'est pour une bonne cause car l'on sait bien que l'église souffre et que l'alerte a même été donnée depuis un bon moment ! Par contre, là aussi : on peut avoir des infos ?

On monte un échafaudage sur l'église Saint-Germain - 19 Septembre 2019 - Photo Erwan Corre
On monte un échafaudage sur l'église Saint-Germain - 19 Septembre 2019 - Photo Erwan Corre


Un joli coucher de soleil sur la Place Saint-Germain - 23 Juin 2019 - Photo Erwan Corre
Un joli coucher de soleil sur la Place Saint-Germain - 23 Juin 2019 - Photo Erwan Corre

A suivre...



A lire :
L'article en ligne du Mensuel du Rennes : « Rennes. Enquête sur les églises en péril » (Numéro 113 de Mai 2019)

« Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne » en 4 volumes, Nantes, 1778-1780. Puis les édition revue et augmentée en 1843 puis en1853 (où apparaît l'article église « Saint-Germain » page 594-595) par A. Marteville et P. Varinque l'on peut retrouver sur GoogleLivres (édition de 1843).
« Le Vieux Rennes » - Paul Banéat - 1911 - Rare
"Rennes du temps passé »
- Roger Blond - Editions de la Cité - Brest - 1971
« Rennes antique » - Dominique Pouille - Presse Universitaires de Rennes - 2008

Plus d'infos :
Les aménagements aux abords de la Place Saint-Germain (03) - Février 2020
Les aménagements aux abords de la Place Saint-Germain (02) - Septembre 2019
Les aménagements aux abords de la Place Saint-Germain... (01) - Mai 2019
L'exposition « Les vies d'une ville » : le passé de la Place Saint-Germain se révèle !
L'Église Saint-Germain de Rennes (02) par Ogée
L'article en ligne du Wikisource : « Au Pays de Rennes/Église Saint-Germain » par Adolphe Orain
Le site officiel de la paroisse : www.saint-germain-rennes.fr
Des photos de l'Église Saint-Germain : passioncreations.over-blog.com/article-28624737.html
Les fouilles préventives de 2009 : « Les anciennes portes de la ville sortent de terre... »
Les fouilles préventives de 2011 : « Sous nos yeux, l'histoire se révèle en direct ! »
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2014
Les fouilles approfondies l'I.N.R.A.P. de 2015
6 mois de fouilles sur Place Saint-Germain... en 2 minutes...
La place Saint-Germain martyrisée par les bombardements de 1944
Le bombardement du 8 mars 1943 sur Rennes
Le bombardement du 8 et 9 juin 1944 sur Rennes